In blogue

Geneviève Brault-Sabourin est une professionnelle en gestion, aussi maman d’un petit garçon, qui connaît la Ville de Mirabel dans ses moindres détails. Elle pose un regard bien spécial sur cette ville grâce à son travail comme directrice générale à la Chambre de commerce et d’industrie de Mirabel. Elle travaille dans la ville depuis maintenant plus de 10 ans et elle a choisi d’élire domicile avec sa famille dans le quartier St-Augustin. Elle nous explique ici comment elle est tombée amoureuse d’abord de la ville, puis, de ce quartier.

Les attraits du quartier St-Augustin de Mirabel qui ont amené Geneviève à y acheter une propriété

1.   La diversité de la Ville de Mirabel

Geneviève utilise souvent l’expression « Nous avons tout chez nous ! » lorsqu’elle décrit Mirabel. Avec un territoire à 87 % agricole et l’une des plus grandes zones aéroportuaires du Québec, tout peut se faire dans cette vaste municipalité. On y trouve ainsi des aliments frais et locaux à profusion et des commerces et industries variés qui offrent de nombreuses possibilités. C’est donc alimentée par cette passion liée à l’offre diversifiée de cette municipalité qu’elle a décidé d’y bâtir sa carrière et sa maison.

2.   L’équilibre entre la nature et l’accessibilité des services du quartier St-Augustin

Geneviève, qui connaît les multiples facettes de la ville de Mirabel, a jeté son dévolu sur le quartier St-Augustin pour y acheter une propriété. Elle a été charmée par l’aspect rural de l’endroit qui dispose du calme d’un chalet tout en offrant la possibilité de faire les boutiques ou de manger dans un bon restaurant en faisant quelques minutes de voiture seulement. Elle a des vaches qui se pavanent devant chez elle et des sentiers de randonnée à quelques minutes de marche, mais elle peut également accéder, en parcourant la même distance, à plusieurs parcs, commerces et écoles. Elle peut donc profiter d’une nature abondante sans sacrifier son besoin d’avoir des services à proximité pour elle et sa famille.

3.   L’esprit de communauté incomparable qui règne dans le voisinage

Les deux aspects ci-hauts mentionnés ont certes pesé fort dans la balance au moment où Geneviève a décidé de s’établir à St-Augustin. Toutefois, aujourd’hui, ce que cette femme dynamique et inspirante apprécie le plus de son choix, c’est d’être une témoin privilégiée des liens forts unissant les résidents de son quartier. Depuis qu’elle habite dans ce lieu unique, elle a été témoin, plus d’une fois, de beaux élans de solidarité lorsque des voisins ont été dans le besoin. Tout le monde a alors retroussé ses manches pour aider et elle n’avait pas vécu cela ailleurs. Cette belle fraternité est visible tant chez les adultes que chez les enfants. Elle a vraiment l’impression qu’entre voisins, tout le monde se connaît et elle ne pensait pas que c’était encore possible de nos jours.

4.   Le développement dynamique qui se déploie tant à St-Augustin que dans l’ensemble de la ville de Mirabel.

La jeune trentenaire apprécie également le dynamisme de la ville et des citoyens. Mirabel fait de beaux ajouts au quartier tels qu’un centre aquatique ou une école secondaire, mais elle continue aussi de préserver la nature. Ce qui est impressionnant, c’est qu’il semble que ce soit un effort commun entre la municipalité et l’engagement des citoyens. Les gens prennent soin des ressources et encouragent un développement équilibré. À cet égard, Geneviève souligne que c’est grâce aux bons soins des résidents que certains sentiers et espaces du coin sont aussi bien entretenus.

Tous ces aspects de son quartier le rendent unique à ses yeux et l’ont fait carrément tomber en amour avec ce lieu où les gens sont tissés serrés et où la nature et le progrès cohabitent sereinement.

Autres nouvelles