In blogue

Un budget équilibré permet une marge de manoeuvre

En 2020, plusieurs personnes ont perdu leur emploi ou ont fait face à d’autres problématiques financières exceptionnelles en lien avec la pandémie de la COVID-19. Dans une période de crise, il est essentiel que votre municipalité ait la marge de manœuvre nécessaire pour vous offrir son soutien à différents égards. Grâce à son budget équilibré, la ville de Mirabel a réussi à offrir un gel des taxes à ses citoyens pour la prochaine année, et ce, même si son taux de taxation est parmi les plus bas au Québec en ce qui a trait à une ville. C’est assurément un moyen concret de donner un peu de répit à ceux qui en arrachent. Ainsi, le taux de taxation et le budget déposé par une ville sont des éléments intéressants à consulter avant de choisir l’endroit où l’on souhaite élire domicile.

Une bonne planification financière offre la capacité de générer des projets au bénéfice des citoyens

En bénéficiant d’une saine gestion financière avec une vision sur le long-terme, une ville peut aller au-delà des éléments essentiels que son administration doit prévoir, soit, le réseau routier et ferroviaire, le transport en commun, l’approvisionnement en eau, le traitement des eaux usées, l’approvisionnement en électricité ​​​​​et en gaz, la gestion des déchets, etc. Le principal défi de l’administration urbaine consiste à tenir compte de toutes les facettes de la vie en ville et à avoir les fonds nécessaires pour générer des projets porteurs au bénéfice des citoyens.

À la ville de Mirabel, pour la prochaine année, on planifie, entre autres, de livrer un centre récréatif pour les personnes âgées de 55 ans et plus, de construire un nouveau local pour les jeunes dans un centre culturel, d’allonger certaines pistes cyclables, de bonifier les services de sécurité incendie et policière, etc.

Ce sont tous des projets témoignant de la vitalité de la ville. Quand les problèmes financiers sont au rendez-vous, on voit plutôt des villes qui doivent faire des choix déchirants entourant les services essentiels qu’elles offrent à leurs citoyens.

Une gestion optimisée des immobilisations témoigne du dynamisme d’une ville

Les immobilisations constituent un gros morceau de l’actif d’une municipalité et s’inscrivent dans le cadre de la bonne gouvernance. Elles mobilisent des sommes importantes et génèrent des charges récurrentes. Toutefois, si leur gestion est optimisée durant leur cycle de vie, les immobilisations peuvent constituer une ressource dont la valorisation sert la performance de la ville plutôt que de constituer un centre de coûts.

À la ville de Mirabel, son économie prospère lui permet d’investir une somme ambitieuse de plus de 60 millions en immobilisations pour l’année 2021. Cette somme servira tout d’abord à l’amélioration du vaste réseau routier de cette grande municipalité, que ce soit pour du pavage, de la réfection de ponceaux ou de la chaussée. L’argent ira aussi, notamment, à l’entretien et l’amélioration des parcs et des terrains de jeux.

Tous ces projets contribueront au mieux-être des citoyens et visent des sphères que plusieurs gens considèrent importantes au moment de choisir une propriété, soit la présence de grands espaces bien aménagés, la fluidité de la circulation ou encore la sécurité du milieu de vie.

Ainsi, les chiffres présentés par une ville chaque année peuvent nous en dire long sur le milieu de vie, sur la qualité des services offerts ainsi que sur la vision qui accompagne la gestion des grands projets.

Autres nouvelles