In blogue

Accorder de l’importance aux infrastructures ainsi qu’au développement durable fait partie des axes de travail qui ont été priorisés par la Ville de Mirabel dans le cadre de sa dernière planification stratégique. C’est donc une priorité qui a accompagné les décisions de la municipalité au cours des dernières années. Elle a d’ailleurs travaillé sur plusieurs initiatives qui témoignent de cet engagement.

Un projet pilote pour le développement de la mobilité verte

Cet automne, Tourisme Mirabel, appuyé par plusieurs municipalités, a lancé un projet pilote de vélo à assistance électrique intelligent sur le territoire mirabellois. La flotte de vélos électriques, disponibles en formule libre-service, a été installée au Parc du Domaine Vert ainsi qu’au parc régional du Bois-de-Belle-Rivière. Il s’agit d’une initiative concrète pour intégrer des alternatives plus vertes au sein de la collectivité. L’objectif à terme, si ce premier test est concluant, serait de développer un vrai réseau de vélos à assistance électrique en partenariat avec des MRC voisines. C’est un projet porteur de mobilité verte qui bénéficie directement aux citoyens. Nous allons assurément suivre ça de près !

Des subventions intéressantes pour les citoyens qui contribuent au développement durable

En 2020 seulement, le Service de l’environnement de la Ville de Mirabel a accordé près de 30 000 $ en remboursement à ses citoyens qui ont participé aux différents programmes de subventions liés au développement durable notamment pour l’achat de couches lavables, de barils récupérateurs d’eau de pluie, de composteurs domestiques, etc.

Aussi, grâce à un programme d’aménagement faunique, on retrouve dorénavant de nombreux nichoirs à oiseaux ainsi que des abris pour les chauves-souris un peu partout sur le territoire mirabellois. Soulignons également que de nombreuses plantes vivaces qui attirent les pollinisateurs ont été mises en terre à cette occasion.

Une plantation d’arbres encouragée

Les arbres sont le poumon de notre planète. Il est important de s’en préoccuper lorsque l’on développe l’économie et les territoires (https://www.maison-mirabel.com/blogue/mirabel-lieu-pour-les-entreprises-et-emploi/) de manière significative, comme c’est le cas à Mirabel.  Soutenir la croissance démographique est une chose, mais il ne faut pas le faire au détriment des richesses naturelles. La volonté citoyenne et les programmes mis en place dans la municipalité mirabelloise témoignent d’un désir bien présent de créer des aménagements durables.

Avoir des espaces plus verts, un désir des mirabellois.es

À l’automne 2020, 160 arbres ont été plantés aux abords des routes, dans les parcs et sur d’autres terrains municipaux afin de reverdir les espaces et de faire croître le couvert forestier sur le territoire. Cette initiative provient d’une proposition reçue par une jeune citoyenne qui a participé au volet jeunesse du Budget participatif de la Ville de Mirabel.

Le programme un arbre, une propriété

Depuis un petit moment déjà, Mirabel oblige les propriétaires de nouvelles constructions résidentielles à planter au moins un arbre. Ces derniers peuvent recevoir gratuitement un arbre en s’adressant à la Corporation pour la protection de l’environnement à Mirabel (CPEM). Cette politique s’applique également aux propriétaires d’immeubles à logements.

Ce ne sont que quelques exemples d’initiatives qui témoignent du désir de la Ville de Mirabel d’offrir un environnement sain et durable à ces citoyen.ne.s.  Au total, c’est une somme de 17 M$ qui aura été investie en environnement au terme de cette planification stratégique. C’est près de 18 % du budget de la municipalité, selon un document disponible sur le site Web de la Ville.

Autres nouvelles